Pourquoi normaliser les patios et terrasses ?

Pourquoi normaliser les patios et terrasses ?

par 08 mai, 2017 0

J’aurais aimé le savoir…

Saviez-vous que les patios, comme les terrasses, sont soumis à des normes de capacité de charges minimales établies par le CNB.

Pourquoi normaliser les patios et terrasses?

Prime à bord, cette norme sert à protéger les utilisateurs contre un affaissement soudain de la structure causé par une surcharge. Elle sert aussi à s’assurer que la structure résiste à un minimum de poids de neige durant les périodes hivernales (voir article de l’APCHQ  «Terrasse en bois; quand tout s’effondre »).

Autant de bonne raison d’avoir un professionnel qui connait son affaire!

Le CNB détermine un minimum de 40 lb / pied carré de capacité de charge sur la structure (charge vive) qui ne comprend pas la structure en elle-même (charge morte, voir CNB section 9.4. et Construction de Maison à Ossature de Bois – Canada, chapitre 26). Donc le minimum calculé tourne autour de 50 lb / pied carré. Les professionnels plus consciencieux, calculent entre 100 lb et 150 lb / pied carré afin de garantir la qualité de leurs ouvrages.

Comment établir ce rendement?

Voici le calcul de base à faire lors de l’élaboration de la terrasse :

Superficie totale de la surface à construire : Largeur X Longueur

Ex : 16’ X 12’ = 192 pieds carrés

192 X 50 lb (norme minimale du CNB) = 9600 lb

De ce chiffre, il faut se rappeler que la surface est supportée par 2 côtés, soit la maison et les pieux où tubes de béton.

Donc, 9600 lb ÷ 2 = 4800 lb de charge supportée par chacun des côtés

Maintenant que nous avons déterminé nos besoins, comment l’atteindre?

Le CNB site le document Construction de Maison à Ossature de Bois – Canada pour la méthode préconisée à cette étape cruciale de l’installation. En quelques mots, en excluant les nombreuses étapes à l’étanchéité, la lisse d’ancrage se doit d’être boulonnée (voir ici bas tableau 176, SCHL) à la structure de la maison. Donc, en plus de l’étanchéité de son installation, l’entrepreneur qui appose la lisse de départ se doit d’avoir un accès à la ceinture du bâtiment par l’intérieur. Pas toujours évident… Encore moins avec un sous-sol complètement fini! Vous comprendrez que peu de professionnels utilisent cette technique même si elle demeure la référence.

Souvent pour contrer ce problème technique, les professionnels rajoutent une série de pieux où de tubes de béton supplémentaires à 3’ des fondations afin de s’assurer d’avoir un minimum de capacité portante. Une pratique courante, mais plus onéreuse. Cette méthode démontre le professionnalisme de l’entrepreneur à vouloir atteindre le rendement recherché à la structure et de vouloir compenser les lacunes de la qualité d’ancrage de la lisse de départ.

Maintenant, une 3ème option est désormais disponible sur le marché : Les supports Namifix avec charges certifiées par ingénierie. Un de leurs avantages, en plus d’éliminer tous les risques d’infiltrations d’eau, est d’avoir une charge certifiée par ingénierie. Certains modèles comme la N2 possèdent une charge portante de 3000 lb par support. En appliquant le calcul ici-haut, il est facile de déterminer le nombre de supports nécessaires à un ouvrage de qualité respectant le CNB et peu importe le rendement recherché à la structure.

« Ce système simple est adopté par un nombre croissant d’entrepreneurs consciencieux qui cherchent à offrir à leurs clients des ouvrages de qualité à juste prix. »

En bref, il est toujours préférable de valider la technique qui sera utilisée pour obtenir au moins le rendement minimum  sécuritaire du CNB. L’entrepreneur professionnel n’aura aucune difficulté à vous expliquer le  « comment »  de sa technique. La plus grosse erreur à faire serait de se contenter de commentaires comme «… ça fait 20 ans que je fais ça comme ça… »  ou  « …c’est solide en masse, faites-moi confiance! ». L’entrepreneur devrait toujours être en mesure de certifier son travail… Dans le cas contraire, malheureusement, ceci annonce bien souvent des problèmes à venir…

 

Nami Fixations

 

 

 

Leave a comment

haut